notes entendues à l’ombre des feuilles
(mono no aware)*


Je photographiais nos corps,
des objets dans la nuit,
des paysages éloignés du monde, les forêts, l’océan,
les yeux clos, l’attente,
les choses apparues, disparues.
Les images s’assemblaient en constellations,
comme on regarde un ciel profond
et le chemin va d’étoile en étoile,
avec le gouffre du temps entre elles.
Images liées en sept chemins, en avant de nous,
contre l’absence,
quand la rencontre avec l’autre
ouvre sur l’autre monde,
par le corps et par les mots.


* sentiment profond de la beauté éphémère qui se manifeste dans la nature et la vie humaine
gabarit_03
Accueil Galeries Biographie Expositions Livres / Portefolios Tirages Fine Art Liens Contact